Journée 9 – La frustration

Cette nouvelle journée commence très mal pour nous car Guillaume a fait une insolation et n’est pas en état pour prendre le départ. Pour ne rien arranger votre fidèle blogueur a perdu son téléphone 😅

Ne pouvant faire cette boucle, nos collègues prennent le départ à contrecœur, car ils ne pourront pas partager ce moment avec nous.

Cette boucle s’est mieux déroulée que la boucle 1, globalement plus facile, tout le monde en a profité pour faire du hors piste et s’amuser un peu 😉
La 4L de Oleg et Lucas a tellement tapé dans un bac à sable que le pare choc avant s’est tordu ainsi que la plaque d’immatriculation. Les équipages ardéchois sont passés dans un ruisseau (au lieu de sur le pont) et ont fini par traverser le jardin d’un habitant 🤣

De retour au bivouac, nous installons le camp pour profiter de l’après-midi et préparer les 4L pour l’étape marathon. Pour les blancs :
– Nettoyage du carbu / filtre à air
– Resserrage des fixations du train avant
– Changement de l’alternateur faiblard

Pour les oranges :
– Resserrage de la crémaillère de direction
– Changement de la batterie
– Changement des cosses alternateur
– Vérification des amortisseurs et train avant

Pour les jaunes :
– Redressage du pare-choc avant et de l’aile gauche

Pour nous :
– Resserrage de la crémaillère de direction
– Vérification des fixations du train avant
– Vérification des niveaux et de la batterie
– Changement d’un silentbloc d’échappement

Nous finissons même de gratter avant le coucher du soleil et donc profitons de cette fin de journée dans le désert. Demain et après demain, ce sera l’épreuve pour nos 4L 😉

 

1 thought on “Journée 9 – La frustration

  1. Anne-Sophie Scheidt 27 février 2020 at 13 h 15 min

    Superbes photos…
    Je constate que vous vous amusez bien , mais svp restez prudents !

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *