Journée 6 – À Boulaajoul fous ta cagoule !

Beau soleil pour ce réveil à rabat. La nuit a été fraîche, humide et le réveil est difficile. Heureusement Vincent dans le morning est là pour nous donner de la pêche et inonder le bivouac des corps de chasse 😉

Après avoir replié le camp, nous prenons le départ pour Boulaajoul ! À chaque journée sa panne et au début de la journée c’est la 4L Ardéchoise de David et Vincent qui doit s’arrêter car ils ont un trou au ralenti. On diagnostic vite le problème, c’est la durite du filtre a essence qui a une prise d’air.
De retour sur l’autoroute, on doit à nouveau s’arrêter à cause de leur moteur qui chauffe trop. La décision est prise, on pose la plaque sur le pare-choc et on disque le capot pour faire une nouvelle entrée d’air en plus d’enlever le calorstat !

On poursuit notre route jusqu’à nous arrêter dans un village en forte côte pour faire souffler les voitures et manger.

En reprenant la route dans les montées de l’atlas c’est au tour de la notre d’avoir des problème de chauffe. Nous prenons la même décision même si ça nous fait mal au coeur de disquer ce capot 😭 (désolé Franck). C’est très efficace !

Nous traversons les forêts de l’Atlas en compagnie des singes avant d’arriver sur Boulaajoul. Sur la route, la voiture d’Oleg et Lucas tombe en panne. Elle cale à l’accélération. Après avoir inspecté la pompe à essence électronique, le carburateur nous n’arrivons pas à déceler l’origine de la panne. Mais nous arrivons quand même à repartir et nous devons nous presser pour ne pas arriver de nuit au bivouac.

Arrivé à Boulaajoul tout le monde installe le camp (de nuit malheureusement 😅). On en profite aussi pour inspecter les mécanique. Oleg finit pas trouver l’origine du problème (un bouchon dans une durite et un problème d’allumage). Lui et Lucas en profite aussi pour changer leur cardan malade et les Ardéchois une vidange du liquide de refroidissement (même si maintenant la 4L peine à monter en température 🤣).
Léo et Lucas en profite pour enlever le calorstat en prévision du désert.

Nous voilà prêt à prendre la route de Merzouga, la nuit sera très fraîche (nous sommes à 1500m d’altitude) !

1 thought on “Journée 6 – À Boulaajoul fous ta cagoule !

  1. super merci pour vos com’

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *