Journal de bord: Jour 9 – Deuxième boucle dans le désert

Journée 9 – Deuxième boucle dans le désert

Cette nouvelle journée démarre avec un magnifique lever de soleil. On se prépare pour faire la boucle que les ardéchois et la 4etrelle ont fait hier. Aujourd’hui c’est Guillaume le copilote pour cette épreuve.

On démarre les pistes avec Timon et Pumba. Cette boucle est plus facile, le terrain est plus propice aux grandes vitesses et les bacs à sables moins profonds.


De plus le terrain est assez plat ce qui nous permet d’observer les mouvements des 4L au loin et de prendre des raccourcis. Mais parfois il y a quelques creux ce qui met les plaques de protections de nos 4L à rude épreuve à cause de la vitesse. Plusieurs fois on se fait peur lors de chocs frontaux avec des butes de sables et des cailloux.


Avant de reprendre la deuxième partie de piste on s’arrête inspecter les voitures. On a bien fait, la barre stabilisatrice de la 4L de Timon et Pumba s’est arrachée, il faut la refixer.

Une fois refixée on reprend la piste, c’est amusant de voir les autres équipages hésiter à aller dans les bacs à sable. Pour nous, il n’y a qu’une seule solution dans cette situation. Faire les américains comme dirait Pumba, on fonce le plus rapidement possible. Ça nous permet de passer haut la main toutes les parties difficiles. On s’arrête même aider un équipage qui en coupant un peu trop s’est ensablé profondément.


En rentrant on inspecte la voiture car demain c’est l’épreuve marathon donc tout doit être nickel sur la voiture. C’est là qu’on repère qu’un de nos silentblocs de tirant de chasse est complètement HS (il était d’origine). Ni un ni deux, on file au stand mécanique chercher la nouvelle pièce.

Ce soir, chaque équipage de notre convoi chouchoute sa 4L pour qu’elle soit prête pour demain. Nous sommes excités car ce sera la première épreuve depuis l’Espagne où nous serons tous ensemble, ça nous motive pour demain. On a beaucoup de route qui nous attend demain et ce sera uniquement des pistes.



Classement étape : 522 ème / 1144 équipages restant (1260 au départ)

Classement global : 609 ème / 1144 équipages restant (1260 au départ)

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *